A quoi peuvent bien servir les diagnostics immobiliers ?

Avant la location ou la vente d’un logement, il est indispensable de procéder au diagnostic du bien immobilier. Mais, dans quel but un tel diagnostic est-il réalisé ? Coup de projecteur sur le déroulement des diagnostics immobiliers et sur leur utilité.

Diagnostic immobilier, pour informer le nouveau maître des lieux sur l’état de la demeure

Le diagnostic immobilier est une phase incontournable du processus de vente d’un bien immobilier. En France et partout ailleurs, un appartement est appelé à être en conformité avec les normes en vigueur. Ainsi, l’intervention du diagnostic immobilier dans tout processus de vente d’un bien immobilier est à dessein d’informer l’acquéreur sur l’état du logement sous plusieurs aspects.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que par exemple, les performances énergétiques d’un bien immobilier varient compte tenu des éventuels travaux d’amélioration et de rénovation qui y ont été effectués ; mais également selon la date de construction dudit logement. Or l’évaluation des performances énergétiques fait partie du diagnostic immobilier. Informé donc de tous les éléments qui font l’objet du diagnostic immobilier obligatoire, l’acquéreur est renseigné sur l’absence ou la présence d’éléments toxiques, l’impact environnemental du logement, sa consommation d’énergie, les risques liés aux installations.

Quels sont les différents objets du diagnostic immobilier obligatoire ?

Comme vous l’avez sûrement compris, le diagnostiqueur immobilier a le devoir de procéder à plusieurs vérifications sur un logement mis en vente ou en location.

Le diagnostic de performance énergétique

L’un des tout premiers objets du diagnostic immobilier constitue l’énergie. Appelée diagnostic de performance énergétique ou DPE, cette vérification consiste à estimer la consommation énergétique d’un bien immobilier. Le DPE vise également à évaluer le taux d’émission de gaz à effet de serre d’un logement mis en vente. Valable pour une décennie en l’absence de tout type de travaux de réfection, le DPE concerne particulièrement les anciens logements.

Les diagnostics électricité et gaz

L’électricité fait aussi objet du diagnostic immobilier. Appelé diagnostic électricité, cet examen consiste à vérifier l’état de l’installation électrique intérieure du logement. Valable pour 3 ans, ce diagnostic concerne notamment les logements dont l’installation électrique est vieille de plus de 15 ans. Le diagnostic électricité est très similaire au diagnostic gaz qui porte quant à elle, sur l’état de l’installation intérieure de gaz d’un logement.

Le diagnostic ERP

Le diagnostic ERP ou États des risques et pollutions estime les aléas et les risques naturels, technologiques ou miniers. Valide pour les 6 mois précédant la date de l’avant-contrat, cet examen s’effectue particulièrement sur les logements indexés par un arrêté préfectoral.

Les diagnostics amiante et termites

Le diagnostic amiante quant à lui, vérifie la présence ou non produits ou matériaux contenant de l’amiante. Il ne concerne que les logements possédant un permis de construire délivré avant le début du mois de juin 1997. Sa durée de validité est de 3 ans en cas de présence d’amiante, et illimitée en cas d’absence d’amiante. Le diagnostic amiante est semblable au diagnostic termites au cours duquel le diagnostiqueur immobilier vérifie plutôt la présence ou non de termites. Ce dernier diagnostic à une durée de validité de 6 mois.

Les diagnostics plomb et Loi Carrez

L’on ne peut pas finir d’énumérer les différents types de diagnostics immobiliers sans évoquer le diagnostic plomb qui dit le nom de son objet et le diagnostic Loi Carrez qui consiste à réaliser le métrage de la superficie habitable des logements en copropriété. Ces deux diagnostics sont à validité permanente.

Vous vendez ou louez votre bien immobilier actuellement ? Faites appel à l’entreprise Alpes Habitat Expertise à Grenoble afin d’obtenir un rendez-vous pour la réalisation de vos diagnostics immobiliers obligatoires.