Comment fonctionne une gestion locative ?

La gestion locative est une alternative à voir si vous voulez louer votre bien. Elle permet notamment de se libérer des tâches à effectuer lorsque vous faites louer votre maison ou votre appartement. Comment fonctionne une gestion locative ? Nous allons le voir ensemble dans cet article.

Confiez la gestion de votre bien à une agence de gestion immobilière

La gestion locative dans le secteur Toulousain et partout en France consiste à confier la gestion de votre maison ou de votre appartement à une agence immobilière. Elle a donc le pouvoir de la mettre en location. Cette décision est généralement prise par ceux qui désirent louer leur bien sans pour autant s’occuper des tâches qui s’y rapporte.

En acceptant la collaboration, vous signez un contrat qui détails vos ententes. Vous ne pouvez donc rompre ce contrat que par des motifs valables. Faute de quoi, vous vous exposez à des pénalités d’engagements. Cela correspond généralement au paiement des honoraires suivant le reste de mois d’engagement.

Pour se rémunérer, le gestionnaire locatif se dégage un pourcentage sur le montant du loyer. Cela correspond en moyenne à 7%. Toutefois, les honoraires d’une agence peuvent atteindre les 10%. Ce taux étant fixé librement, les tarifs peuvent varier d’un établissement à un autre.

Quelles sont les missions d’un gestionnaire locatif

Les missions d’un gestionnaire locatif sont nombreuses. Premièrement, confier votre maison à une agence immobilière signifie que vous lui permettez d’engager les démarches locatives d’A à Z. Elle s’occupe donc de tout ce qui est administratif. Elle veillera également à la réhabilitation de votre bien pour pouvoir accueillir des locataires. Néanmoins, ces frais sont généralement en annexes.

Le gestionnaire location peut également trouver des locataires. Toutefois, notez qu’il s’agit d’une prestation moyennant un paiement à part. Le mode de rémunération à ce sujet représente souvent un mois de loyer. Cette règle s’applique à chaque fois qu’un nouveau locataire s’installe dans la propriété et que c’est l’agence qui l’a trouvé.

La perception des loyers figure aussi dans leurs missions. Cela signifie qu’il touche les loyers directement auprès des locataires, prennent leur part et verse les sommes restantes au bailleurs. La gestion des impayés figure également dans ses missions.

Enfin, il doit aussi gérer la sortie des locataires. Pour être plus précis, ils s’occupent de la gestion des préavis ainsi que de toutes les vérifications dans le cadre de l’arrêt de la location.

Comment résilier un contrat de gestion locative ?

La résiliation d’un contrat de gestion locative se fait généralement à échéance. Cela signifie qu’à la fin de la période convenue, le bailleur peut informer son gestionnaire locatif de son souhait de ne plus prolonger la collaboration. Une lettre recommandée avec accusé de réception doit alors être adressée à l’agence mandatée 3 mois avant la fin du contrat.

Rompre le contrat de gestion locatif de façon anticipée n’est possible que si le bailleur à la preuve formelle que le gestionnaire locatif à commis une grave erreur. Pour arrêter le contrat, il est tenu d’informer l’établissement chargé de la gestion, avec les preuves de ce qu’il avance.

Enfin, un contrat de gestion locative est résilié automatiquement lorsque le bailleur décède. La raison est que le contrat est établi entre le mandant et le mandaté et non entre le bien et les gestionnaires. La maison revient donc à ses successeurs si ceux-ci ne souhaitent pas poursuivre la gestion locative.