Comment réussir votre investissement immobilier locatif dans l’ancien ?

Investir dans le locatif est une étape importante dans la constitution d’un patrimoine. C’est un complément de revenu garanti. Compte tenu de son cout, le mobilier ancien représente une valeur sûre par rapport au neuf. Cependant, il reste important de connaitre la bonne méthode pour investir dans le placement immobilier préféré des épargnants français.

Bien préparer le dossier bancaire

Si vous n’avez pas les moyens de payer au comptant, vous pouvez emprunter de l’argent auprès des banques. Pour cela, il faut bien constituer votre dossier bancaire afin de vous accorder les meilleures chances d’obtenir le prêt. Un dossier bien constitué est une arme efficace pour convaincre la banque. Vous devez donc vous démarquer de la concurrence en proposant de la nouveauté. Vous devez aussi proposer à votre banquier un dossier qui lui fait gagner du temps et qu’il pourra défendre sans difficulté. De plus, vous devez être le plus précis que possible sur les détails de votre dossier.

Bien étudier le marché immobilier

Afin de rentabiliser votre immobilier ancien, sélectionnez un secteur géographique qui est porteur pour votre investissement. Votre choix ne doit pas être guidé par l’affect.

En effet, cela pourrait vous faire rater vos objectifs. Vous pourriez plutôt, par exemple, consulter les annonces pour avoir une idée du taux de logement vacant dans la zone choisie. Pour optimiser vos chances de réussite, faites donc un choix stratégique. Le bâtiment doit être bien situé, c’est-à-dire à proximité d’école, université, zone fortement fréquentée. Vous pourriez ainsi proposer la location à des étudiants, des familles, etc.

Aussi, même si la demande locative est forte dans le quartier, faites attention aux tarifs proposés. Si le tarif est élevé, la location sera évidemment difficile.

Entreprendre des travaux de rénovation

L’immobilier ancien est environ 20 à 30 % moins couteux que le nouveau. Cela vous laisse donc une certaine marge financière pour entreprendre les rénovations nécessaires. Vous ne pouvez pas mettre en location un bâtiment qui a grandement besoin d’une peinture neuve. Votre bâtiment doit donc respecter les critères de décence. Ce sont entre autres :

  • des équipements de cuisine ;
  • les équipements d’usage courant, notamment les chaises, les tables ;
  • les luminaires ;
  • le matériel d’entretien ménager ;
  • la literie avec couverture ou couette ;
  • les rideaux dans les chambres ;

Bien choisir la surface du logement

La surface des bâtiments est relative au quartier. Si vous choisissez une grande ville, vous devez idéalement opter pour les petites surfaces. Elles se louent plus facilement en raison de la forte demande, surtout dans les villes étudiantes.

Aussi, les excellents choix sont les appartements à deux ou trois pièces. Leurs prix d’achat sont assez bas. Ils intéressent les couples sans enfants ou avec des enfants en bas âge, et qui cherchent leur premier logement. Les étudiants dans les villes universitaires en demandent aussi.

Si par contre votre cible est constituée des locataires ayant des ménages composés de plusieurs personnes, vous devez donc choisir les biens immobiliers de grandes tailles. L’avantage ici, c’est que les familles locataires restent relativement plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *