Devenir agent immobilier grâce au portage salarial

Entre statut de salarié et d’agent commercial, le portage salarial est un sujet sensible dans l’immobilier. Bon nombre de questions tournent autour de ce statut juridique, est-ce légal ? Est-ce compatible avec le statut d’agent commercial en immobilier ? Devenir agent immobilier grâce au portage salarial est-il profitable ? Pour tout savoir sur ce qu’est le portage salarial, consultez les articles proposés par Rh Solutions. Nous n’allons évoquer dans ce qui suit que les interrogations en rapport avec les métiers dans l’immobilier.

Le portage salarial appliqué à l’immobilier

Démocratisé dans les secteurs du consulting, de l’informatique et du web, le portage salarial tend à s’affirmer dans l’immobilier. Dans le but de proposer un compromis idéal entre confort du salarié et liberté de travailler à son compte, le portage salarial relie l’entreprise cliente qui signe un contrat de mission avec la société de portage qui facture ce premier par prestation effectuée. La société de portage va effectuer le versement du salaire du prestataire (le salarié porté) ainsi que le paiement de ses cotisations sociales tout en déduisant sa commission sur le travail effectué.

La société de portage doit garantir au salarié porté le statut de cadre et le salaire brut minimum mensuel. Le porté peut aussi bénéficier des mêmes droits qu’un salarié classique à Pôle Emploi dans le cas où la mission s’achève, évidemment en respectant certaines conditions nécessaires à cet effet.

Mais dans l’immobilier, c’est plus compliqué que ça en a l’air. Si les affaires marchent, il n’y a pas trop de soucis, l’argent rentre, l’entreprise cliente paie la société de portage à chaque prestation, qui à son tour va reverser sa part au salarié porteur sous forme de salaire. Mais si les affaires tournent au ralenti ou pas du tout, le salaire du porté sera difficilement recouvert voire pas du tout. Ce qui est contraire au Code du travail.

Le portage salarial incompatible avec le statut d’agent immobilier

Plusieurs entités ont émis des avis défavorables au recours au portage salarial par les agences immobilières, dont le SNPI et la FNAIM. La difficulté réside dans le travail même d’agent commercial en immobilier. Premièrement, la notion de contrat de travail et salariat est loin d’être satisfaite car le porté réalise des missions temporaires au sein de leur réseau d’affiliation depuis plusieurs années. Ensuite, l’agent immobilier en portage salarial travaille pour une structure qui doit lui remettre une attestation d’habilitation. Cependant il peut aussi en même temps rentrer des mandats pour d’autres sociétés sans être notamment habilité par ces derniers. Enfin le statut de porteur salarial rend possible l’éventualité d’être rémunéré de façon irrégulière puisqu’il est payé à la mission, sans minima ni garantie sociale certifiés.

On peut conclure que le portage salarial est difficilement applicable dans le domaine de l’immobilier, de ce fait il faut user de prudence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *