Investir dans l’immobilier ancien : une solution rentable ?

Les offres immobilières dans l’ancien demeurent les plus fréquentes sur le marché. Elles séduisent par leurs tarifs plus abordables. Représentent-elles de bons placements ? Garantissent-elles des rendements intéressants ? Comment tirer réellement profit de ces propositions ?

Immobilier ancien, de multiples avantages

L’acquisition des logements anciens bien situés représente des investissements intéressants. Ils redeviennent rapidement très attractifs après quelques travaux de rénovation. Leur valeur a tendance à augmenter au fil du temps. Les propriétaires peuvent les rentabiliser en les mettant en location. Ils ont également la possibilité de les revendre après quelques années pour encaisser une plus-value conséquente.

Les logements anciens coûtent 20 à 30 % moins cher que les immobiliers qui présentent des caractéristiques équivalentes. Outre ces prix très intéressants, les acheteurs bénéficient aussi des mesures incitatives comme le régime du déficit foncier, le régime Malraux, le prêt à taux zéro, le dispositif Pinel ancien. Cela leur permet de réaliser des économies d’impôt conséquentes.

Immobilier ancien, différentes stratégies d’investissement

Les gens peuvent acquérir ces logements dans différentes options.

  • Ils ont la possibilité d’acheter un immobilier ancien comme une résidence principale ou secondaire. Cette solution leur permet de sécuriser l’accès au logement et de devenir propriétaires de leur maison. Ils arrêtent donc de verser un loyer périodique.
  • Les investisseurs peuvent aussi acquérir un immobilier ancien afin de le mettre en bail. Cela leur garantit des loyers plus ou moins élevés en fonction de l’attractivité de la ville ou de l’endroit. Parfois, l’argent perçu suffit pour le remboursement intégral du prêt immobilier sollicité pour l’achat du bien.
  • L’achat-revente représente également une option très intéressante. Dans ce cas, l’investisseur acquiert un logement ancien dans le but de le céder après sa rénovation. Cela lui permet d’encaisser une plus-value significative.

Le marché de l’immobilier ancien reste très dynamique avec d’excellentes perspectives. Mais, les particuliers ne doivent pas se lancer dans ce secteur d’activité sans une formation préalable en investissement immobilier. Des experts leur expliquent les astuces et les principes à prendre en compte pour générer des revenus considérables en quelques semaines.

Immobilier ancien, une rentabilité certaine

Ce type d’investissement garantit des rendements intéressants lorsque les particuliers se montrent rigoureux dans la sélection des biens. Cela implique le respect de quelques règles basiques.

  • Avant de passer à l’achat, les particuliers doivent étudier le marché immobilier local. Ils doivent se renseigner sur la politique d’urbanisme de la ville. Ils peuvent également vérifier l’existence d’un projet d’aménagement imminent ou en cours. Ces différents éléments leur permettent d’évaluer correctement le prix moyen au mètre carré en tenant compte de son évolution dans le temps.
  • Les gens doivent aussi acquérir prioritairement des immobiliers anciens qu’ils peuvent facilement rentabiliser. Ils doivent également vérifier s’ils peuvent bénéficier des dispositifs incitatifs fiscaux prévus. Ils doivent effectuer des simulations pour s’assurer de la profitabilité de l’investissement.
  • Les particuliers doivent estimer le coût total du projet avant de passer à l’achat. Cela implique la prise en compte des frais additionnels comme les honoraires du notaire, les dépenses de rénovation, les charges de copropriété, etc. Ils doivent demander un devis professionnel des travaux de réfection pour se mettre à l’abri des surprises désagréables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *