Un jardin est-il une vraie plus value pour son bien immobilier ?

Avant de vendre un bien immobilier, la première action est d’améliorer l’intérieur. Cependant, on a tendance à négliger la surface de notre jardin : espace vide, gazon non tondu, etc. Il s’agit d’une grosse erreur puisque le jardin constitue une vraie plus value pour un bien immobilier.

Un amour pour la nature

Il a été démontré que 4 français sur 5 a une préférence pour l’immobilier avec jardin. Selon l’Ipsos, le jardin serait un élément décisif d’achat pour 32% des français. Les couples de moins de 45 ans, représentant 82,2% des acquéreurs, désireraient plus le jardin en raison de la présence de jeunes enfants.

Des mètres carrés de plus

Selon la loi, le prix de vente du bien immobilier ne doit compter que les surfaces habitables. Or, il existe une méthode de calcul, commune à tout agent immobilier, qui consiste à convertir la surface du jardin en surfaces habitables.

Milieux urbains et milieux ruraux

La valeur du jardin varie selon le milieu où il se trouve, notamment en ville ou en campagne. Contrairement aux maisons urbaines, le jardin apporterait peu de plus value pour les maisons situées en campagne. Par ailleurs, il peut prendre une valeur importante dans un centre historique des grandes villes, peu importe sa superficie.

Le statut juridique du jardin

Avoir un jardin ne signifie pas toujours en être le propriétaire au regard de la loi. En effet, il existe de nombreuses copropriétés avec un jardin qualifié, juridiquement, comme partie commune avec jouissance exclusive ou partie privative. Pour vérifier son statut juridique, il faudra faire un examen des titres de propriété. A défaut de ce statut, le vendeur ne pourra pas céder l’usage de cette surface au nouvel acquéreur.

Des mobiliers valorisants

Avoir entretenu votre jardin peut valoriser votre bien immobilier. En effet, si vous avez aménagé des meubles ou planté des jardinières, ils seront évalués et inclus dans le prix de vente global. Si vous comptez entreprendre des aménagements extérieurs avant de vendre, pensez à réviser les règles locales d’urbanisme. N’hésitez pas non plus à garnir le jardin avec l’équipement de jardin qui vous convient.

Vous vous demandez surement comment l’emplacement d’un arbre pourrait augmenter de 20% le prix de vente de votre bien immobilier. C’est évident dans l’hypothèse où l’arbre abrite à l’ombre une partie de la maison. Ainsi, le nouvel acquéreur réduira ses coûts de climatisation. Il est également bénéfique, si l’arbre protège les murs des pluies battantes et des vents froids, pour amoindrir ensuite les frais de chauffage.

Le jardin peut mettre tous les avantages de votre côté lors de la revente d’un bien immobilier. Peu importe sa superficie, le jardin et ses aménagements constitueront des plus values à la revente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *