Les différentes formes de placement immobilier

Le placement l’immobilier peut prendre plusieurs formes selon la modalité choisie. Il peut s’agir en effet de l’acquisition d’une résidence principale, de l’investissement locatif, de l’investissement en SCPI, de l’investissement en s’appuyant sur des dispositifs légaux comme la Loi Pinel en vue de bénéficier d’avantages fiscaux. Le but de tout investissement étant d’avoir un revenu, il importe de comprendre l’essentiel de chaque modalité avant de se lancer dans un projet de placement immobilier. Découvrons dans cet article ces différentes manières d’investir dans l’immobilier.

Achat d’une résidence principale

Même si l’acquisition d’une résidence principale nécessite un budget important, dont un capital conséquent au départ et le recours à un prêt bancaire, elle constitue en effet un moyen de vous constituer un patrimoine immobilier personnel. À moins de payer votre résidence sans recourir au prêt, il faudra procéder au remboursement du prêt sur des années. L’achat d’une résidence principale ne rapporte en effet pas de revenus, et ne peut être considéré véritablement comme un investissement. Toutefois, l’avantage se trouve dans le fait de ne pas devoir payer toute votre vie un loyer pour un appartement qui jamais ne sera à vous. Dans le cas de cet investissement en revanche, au bout de votre remboursement, vous disposez de votre résidence principale.

Investissement locatif

En matière d’investissement locatif, on peut citer principalement la location nue et la location meublée. Elles représentent en effet des formes de placement immobilier. Ce sont des investissements qui rapportent un revenu régulier pour le propriétaire. La location nue est plutôt un investissement sécurisé, même si les revenus ne sont pas les plus importants. En location meublée, des avantages fiscaux existent lorsque le loueur est non professionnel. L’investissement locatif peut être une solution intéressante pour avoir une rente chaque mois et sécuriser ses vieux jours. On peut également citer la location professionnelle ou commerciale, ou encore de la location saisonnière. Cette dernière n’est toutefois pas recommandée si vous recherchez la sécurité.

Investissement en SCPI

Il s’agit dans le cas de l’investissement en SCPI de souscrire à des parts qui constituent en réalité des biens immobiliers. Les avantages sont intéressants, comme la gestion qui ne relève pas des investisseurs, ou encore la mutualisation du risque. On peut également souscrire à ces parts sans devoir posséder un important capital de départ. Mais la valeur des parts va dépendre des fluctuations du marché de l’immobilier. Un autre élément à prendre en compte est aussi le taux d’occupation des biens. Vous pouvez en apprendre davantage sur l’investissement en SCPI sur le site https://www.scpi-online.com/. En sommes, il constitue une bonne solution pour des investisseurs qui veulent préparer leur retraite. Les investisseurs perçoivent évidemment des dividendes, mais les risques ne sont pas exclus.

Investissement immobilier et défiscalisation

On peut aussi investir dans l’immobilier tout en tirant bénéfice des dispositifs mis en place pour défiscaliser le bien. On peut citer entres autres la Loi Pinel. Il s’agira donc d’acheter un bien immobilier neuf et le louer par la suite. Il faudra toutefois veiller à respecter les conditions exigées par cette loi. On peut également mentionner la loi Malraux qui permet d’obtenir une réduction d’impôts selon des conditions également définies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *