Louer son appartement via un site collaboratif

L’économie collaborative a révolutionné notre mode de vie depuis une dizaine d’années. Désormais vous pouvez aller dîner chez un particulier moyennant un prix moins élevé qu’au restaurant. Au lieu de prendre un taxi, vous allez appeler une voiture avec chauffeur pour vous rendre dans de bonnes conditions à un rendez-vous. Pour vos vacances, vous avez possibilité de louer la voiture d’un particulier. Les applications sur internet qui proposent des services sont légions. Tout est disponible sur la toile. Mais qu’en est-il de la location de votre appartement via les nombreuses plateformes ?

De nombreux sites

Si vous avez décidé de louer votre logement via un site vous devez bien vous renseigner avant de vous lancer. Il existe plusieurs sites qui vous proposent de louer en toute confiance votre bien immobilier. Ce type de service a très nettement progressé depuis quelques années, incitant les propriétaires à louer leur appartement.

Le plus connu est sans doute Airbnb qui liste des centaines d’appartements en location dans plusieurs pays. Devenue célèbre auprès des internautes, cette application permet à des milliers de demandeurs logements notamment pour leurs vacances de trouver un bien en location. Le propriétaire devra laisser son appartement ou sa maison à disposition des locataires. Housetrip propose le même service dans 99 pays.

Dans le même esprit, Couchsurfing permet aux internautes de trouver des logements gratuits chez des particuliers. Cette plate-forme n’est disponible que pour environ 100 000 villes en France. Elle reste malgré tout limitée. L’application Sejourning permet de réserver très rapidement un appartement ou une maison dans plus de 200 villes.

Des conditions à respecter

Dans tous les cas, il faut établir quelques conditions pour que la location entre particuliers se fassent correctement. Tout d’abord, il faut prévoir de faire le ménage après le départ des occupants. S’aider d’une agence de ménage à domicile spécialisée dans le nettoyage d’appartement comme Dweho ne sera pas un luxe. Le deuxième point important concerne le gain financier que vous allez réaliser dans le cas d’une location du type Airbnb. Il faut bien s’informer sur le gain possible. Les règles en la matière sont strictes. Si vous louez très souvent votre appartement, il faudra prévoir de payer les cotisations sociales suivant les revenus que vous rapporteront ces locations.

S’affilier au RSI

En premier lieu, les loueurs ont l’obligation de s’affilier au Régime Social des Indépendants (RSI) pour cotiser comme les travailleurs indépendants. Pour une location de logement du type Airbnb ou House Trip le seuil est fixé à 23 000 euros de revenus annuels. Au delà, votre activité de location sera considérée comme une activité patrimoniale de location de biens. Le particulier qui dépasse ce seuil devra adopter au minimum le statut d’auto entrepreneur. Et il devra payer des charges et cotisations sociales correspondant à 23,1% du chiffre d’affaire.

Ce seuil a été établi pour lutter contre la concurrence déloyale et pour limiter les dérives. Cette activité ponctuelle permet à bon nombre de Français d’arrondir leur fin de mois. Par ailleurs, l’économie numérique qui propose ces services payants progresse fortement de 36,4% par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *