Pourquoi est-il nécessaire de diagnostiquer son bien immobilier ?

Le diagnostic immobilier est un ensemble de vérifications à accomplir sur une habitation. Il est effectué sur un logement à vendre ou en location. Il vise à garantir que le bien est conforme aux normes et ne présentera pas un risque de sécurité pour le futur occupant. Il est prévu dans l’article L271-4 du Code de la construction et de l’habitation. Mais quels sont ses véritables intérêts ?

Pour protéger les occupants

Le pouvoir public a introduit la mention des diagnostics immobilier obligatoires dans les années 90. C’est la détection des traces d’amiante qui a impulsé la décision. Les amiantes sont en effet néfastes pour la santé et elles sont à l’origine du cancer. Après quelques années, plusieurs diagnostics ont été rajoutés pour former le document technique.

Leur nombre varie selon la transaction immobilière. En cas de vente, il y le diagnostic loi Carrez, amiante, plomb, termites, performances énergétiques, gaz, ERP, électricité, assainissement et mérule. Certains sont obligatoires. Tout dépendra de l’âge de l’habitation, le type de logement ou encore de sa superficie. Dans le cadre d’une location, il faut réaliser le diagnostic Boutin, électrique, gaz, plomb, ERP et le DPE. La raison du diagnostic reste la protection de l’acheteur ou du locataire. Il sera ainsi protégé contre les expositions aux éléments nocifs et à des accidents.

Pour apporter des informations à l’acheteur

Au moment de signer un compromis de vente, l’acheteur devra exiger le diagnostic immobilier. Le but est de savoir si l’habitation était habitable. En lisant le document, il pourra voir entre autres les consommations énergétiques du logement.

Cela est particulièrement important lors d’un contrat bail. En effet, l’occupant pourrait dépenser des sommes prohibitives pour payer la facture. Il saura également si les systèmes d’assainissements d’eaux usées étaient raccordés de façon optimale. Par ailleurs, grâce au document technique, il anticipera les possibles travaux à accomplir.

Pour éviter les vices de forme

Les diagnostics immobilier obligatoires devront être réalisés par un diagnostiqueur professionnel. Il est tout à fait envisageable de confier l’ensemble des tâches ou une partie du contrôle. Le diagnostic permettra pareillement d’apprendre si l’habitation était bâtie sur une termitière. Ce dernier pourrait causer l’effondrement de la maison. En revanche, la réalisation de l’étude se passe uniquement dans certaines régions. Au vu des résultats, l’acheteur est libre de prendre ses propres décisions.

Pour protéger les travailleurs

En constatant la présence de plombs, le vendeur est tenu d’éradiquer l’élément de la surface contaminée. Nombreuses parties du logement peuvent présenter du plomb. Il y a les plinthes, les portes… Le plomb est aussi cancérigène. Une exposition à long terme pourrait de ce fait nuire à l’occupant. À noter que les plombs sont principalement visibles sur les anciennes habitations datant d’avant 1947. L’amiante est par contre perceptible sur les maisons construites avant le 1 er janvier 1997.

En effet, la matière nocive était présente dans les peintures ou les plâtres. Puis, elle a complètement disparu du marché à la suite de diverses interdictions. Au cas où une trace de l’un de ces éléments soit découverte, le diagnostic doit être refait régulièrement. Bref, si le nouveau propriétaire recrutait du personnel, il peut exposer les travailleurs de manière inconsciente.